Pour ce second opus de cette série d’interviews sur les métiers du web et l’entrepreneuriat digital, j’ai interviewé Patrick Beja un podcaster professionnel qui anime deux émissions :”Le rendez-vous Tech” et “Le rendez-vous des jeux”

Logo de frenchspin

Avant d’entamer cette interview, savez-vous ce qu’est un podcaster ?   

Le podcaster fait partie de ces jobs que l’on appelle “métiers de demain”. En pleine émergence, le travail du podcaster consiste à proposer du contenu numérique audio et vidéo à une audience.

Que ce soit sur des plateformes d’écoute comme Spotify ou directement sur un site internet, le podcaster a pour objectif d’apporter une plus-value en proposant des débats, des sujets et des idées originales de façon accessible.

Concrètement, Patrick Beja est un cador du monde du podcast. Podcasteur de renom surnommé le “Yoda du podcast”, le “Daron du podcast” et même le “Roi du podcast” , il nous a fait l’honneur de nous présenter son métier 100% web ! 

Vous ne connaissez pas Patrick ? 

Je vous invite à vous rendre sur le site Frenchspin.fr pour savourer ces podcasts qui valent de l’or. 

L’interview de Patrick

Patrick Beja

Patrick Beja

Podcasteur

 

 

Qui êtes-vous ?

Je m’appelle Patrick Beja et je suis « artisan podcasteur ». J’anime notamment les émission « Le rendez-vous Tech » et « Le rendez-vous Jeux ».

 

Pouvez-vous nous parler de votre métier ?

Podcasteur est un métier formidable. Il allie tout ce que j’aime : un peu de technique, un peu de créativité, un peu de journalisme, un peu de débat… Je suis vraiment tombé amoureux quand je l’ai découvert.

Quel est votre parcours pour arriver où vous en êtes aujourd’hui ?

Ca a été très compliqué ! En fait j’ai fait beaucoup de choses différente : j’ai étudié l’informatique, vécu au japon, travaillé dans le cinéma, puis dans le jeu vidéo… Il n’y a pas vraiment de « chemin de carrière » pour devenir podcasteur !

Pensez-vous que l’on puisse réussir seul ?

Oui bien sûr ! Aujourd’hui on a tous les outils pour faire de chez soi des chosent qui nécessitaient des budgets énormes il y a une ou deux décennies à peine… Bien sûr il faut parfois une dose de chance, comme partout, mais si on veut accomplir ou réaliser quelque chose de créatif, aujourd’hui beaucoup plus qu’hier, on n’a besoin que de soi, et de beaucoup de volonté.

Quel évènement dans votre vie a fait basculer votre avenir ?

Difficile de ne citer qu’un événement… Au niveau personnel, un accident de la route grave quand j’avais 18 ans ; il m’a appris qu’il ne faut pas trop attendre avant de faire ce qu’on veut. Et dans la société, la création d’Internet bien sûr, outil sans lequel tout serait différent aujourd’hui.

Quelles sont les rencontres qui ont changé votre vie ?

Ca peut paraitre égocentrique, mais je ne dirais pas qu’il y a des rencontres qui ont vraiment changé ma vie (je parle du niveau professionnel ; si on parle personnel c’est bien sûr ma femme qui a transformé toute ma vie !). La raison pour laquelle je dis ça c’est que tout ce que je fais est motivé par des envies et même des besoins profonds. Je crois que même sans les rencontres importantes que j’ai fait (dans le domaine du podcast notamment, j’aurai tout de même poussé dans ces directions.

Est-ce qu’il y a une œuvre culturelle qui vous a marquée ?

Beaucoup bien sûr ! Mais pour rester dans le domaine que je couvre, je dirais le jeu The Last of Us, et sa suite, The Last of Us Part II. Tous deux font des choses uniques et très fortes, qui n’auraient pas été possibles dans un autre type de media.

Quand vous regardez ce que vous êtes devenue pensez-vous être un modèle pour les futures générations ?

Un modèle ? Ca serait présomptueux, et ça n’est certainement pas à moi de le dire. En fait je ne crois pas, mais ce que j’espèrerais c’est que certains aspects de mon parcours et de mon travail pourraient inspirer d’autres personnes (pas forcément de générations différentes) à persévérer dans leurs passions.

Quelle est la chose qui vous rend le plus fier ?

Le fait de pouvoir vivre aujourd’hui de ce métier qui n’en était pas un il y a une dizaine d’années. Quand j’ai commencé, mon activité n’était simplement pas un métier du tout, et aujourd’hui, avec d’autres qui ont suivi un parcours similaire dans d’autres media comme YouTube ou Twitch par exemple, nous avons inventé nos métiers à partir de nos passions. Ca n’était pas évident tout de même ! Et sur ce point, je dois remercier du fond du cœur la communauté qui me suit et me soutien ; sans elle rien de tout ça ne serait possible pour moi.

Où vous voyez-vous dans 10 ans ?

Bonne question ! Je n’en sais rien, mais je pense que je ferai des podcasts pendant encore très longtemps. La question est de savoir si je ferai d’autres choses aussi…

La retraite, ça te fait penser à quoi ?

La retraite ? Quelle retraite ?

Que conclure de cette interview ?

Patrick Beja est une référence du monde du podcast. À la tête de l’animation de deux émissions, il a su se faire connaître à force de travail et d’acharnement. 

Tout comme Sophie Vrignaud que nous avions interrogée lors de la première interview, Patrick Beja n’a pas suivi de cursus scolaire spécifique pour en arriver là. On peut même dire qu’il s’est fait seul. 

Comme il le dit, réussir en solo est tout à fait possible de nos jours. Bien qu’un soupçon de chance puisse apporter le coup de pouce nécessaire à votre envol, il nous rappelle que, dorénavant, nous disposons de tous les outils pour apprendre directement depuis chez soi. En autodidacte.

Particulièrement reconnu pour son talent de podcaster et pour les émissions qu’il anime régulièrement, Patrick Beja nous garantit une chose : il ne compte pas s’arrêter de sitôt et c’est une bonne nouvelle !

Le Yoda du podcast est la preuve que “podcasteur”, un métier qui n’existait pas il y a à peine 10 ans, est désormais une activité démocratisée dont il est possible de vivre

S’il y a bien un podcasteur que je vous conseille d’écouter régulièrement, c’est bien lui. En plus d’être extrêmement proche de sa communauté, il aborde des thématiques intéressantes avec une approche unique. 

Je tiens à remercier tout particulièrement Patrick Beja pour le temps qu’il a pris pour cette interview. Pour ma part, j’espère que cette interview vous a permis de découvrir certains des aspects de la vie d’un podcasteur. 

Site web : frenchspin.fr

Contact : InstagramTwitterFacebook

Share This

Partagez-moi

Partager cet article pour vos amis